Santé et réseaux numériques à Troyes

Le projet ORIGHAM est porté par l’hôpital de Troyes, dans la lignée du portail numérique autour des parcours de soins MyGHT. ORIGHAM, projet du Groupement Hospitalier Aube Marne (GHAM), améliore les échanges entre les sites hospitaliers du groupe et l’ensemble des partenaires externes présents sur le  bassin de santé de plus de 60 000 habitants.

Avec notamment 46 établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD), ce territoire qui va de Brienne le Château à Sézanne en passant par Bar sur Seine peine à se montrer attractifs pour les professionnels de santé. Il s’agit donc de pallier à l’existence de “creux médicaux” en améliorant la qualité et l’efficacité des échanges entre les acteurs locaux de la santé.

 

Le développement de nouveaux logiciels améliore la complémentarité et l’efficacité de l’offre de soins sur le territoire Aube Marne, tout en assurant un suivi permanent et personnalisé des patients des différentes structures du réseau :

  • Dx Urgences, un logiciel qui met en lien les Urgences de Romilly avec l’antenne SMUR de Sézanne et les Urgences du Centre Hospitalier de Troyes (CHT),
  • Dx Image autour des centres de radiologie de Romilly et Sézanne, en lien avec le PACS territorial MainCare hébergé au CHT (un logiciel de partage des imageries médicales),
  • Dx Blocs pour mettre en lien le Bloc opératoire de la Maternité de Romilly avec celui du CHT,
  • Dx Pharm pour intégrer la pharmacie du GHAM à la Pharmacie à Usage Intérieur de territoire du GHT de l’Aube,
  • Dx Planning pour la prise de rendez-vous centralisée malgré l’existence de 3 sites géographiques en lien avec une prise de rendez-vous en ligne via le nouveau site internet du GHAM,
  • Dx Plateforme pour la fédération d’identités en lien avec le CHT dans tous les secteurs d’échanges sanitaires et notamment dans le domaine de la biologie,
  • Dx HAD (pour Hospitalisation A Domicile) qui améliore la communication avec et entre les professionnels de terrain qui prennent en charge les patients à domicile.

Le projet ORIGHAM accompagne aussi l’adaptation du GHAM aux obligations nationales en matière de santé publique (dont la mise en place de statistiques et le suivi de protocoles de soins). Il prépare enfin, avec la Gamme i-santé, les outils qui permettront aux patients d’être les acteurs de leur propre prise en charge, afin de gagner du temps et d’optimiser la gestion des frais de consultations ou d’hospitalisations mais aussi de suivre en temps réel les évolutions du patient (enregistrement des températures par exemple).

 

Calendrier : de septembre 2016 à août 2019

Coût du projet : 1 029 702,62 €

Participation du FEDER : 40%